MediaGist

Multilingual Media Summarization and Sentiment Analysis

International topic
Largest coverage
Most commented
Coverage controversy across languages
Controversial articles across languages
Controversial comments across languages
Controversial articles vs. comments
Controversial entities
The most positive articles
The most negative articles
The most positive comments
The most negative comments
Brésil : la disgrâce d’un président
Editorial du «  Monde ». La tentation est grande de confondre le sort de Luiz Inacio Lula da Silva avec celui du Brésil. Une nation émergente qui, sous la présidence de l’ancien syndicaliste, entre 2003 et 2010, enivrée de pétrole et gorgée de soja, de canne à sucre et de café, a réduit drastique...
Articles: 9 (Rank: 2)
Tonality: -7.2222223
Top entities
Comments: 270
Tonality: -2.5666666
  • Il était un peu plus de 14 heures, mercredi 4 avril, quand l’ancien chef d’Etat a quitté son appartement de Sao Bernardo do Campo, ville industrielle de la banlieue de Sao Paulo au  Brésil.
  • La tentation est grande de confondre le sort de Luiz Inacio Lula da Silva avec celui du Brésil.
  • Là l’attend le juge Sergio Moro, chargé de l’opération anticorruption « Lava Jato » (« Lavage express »), qui lui a réservé une cellule VIP, sans barreaux.
  • D'accord qu'on combatte la corruption , mais pourquoi la droite même corrompue échappe à cette fameuse justice qui ne focalise que sur la gauche !
  • Lula est attaqué sans preuve documentaire pour avoir utilisé un appartement propriété de Petrobras.
  • Cela fait des années que le Brésil est à l'agonie; se moquer d'un pays à terre? pas mon truc.
  • Je sais bien que le Brésil est très corrompu.
  • Lula et Dilma Rousseff ont piloté la corruption au Brésil et ne sont pas au dessus des lois.
Articles' vs. comments' controversy: Entities' controversy: Crosslingual rank controversy:
2.3 2.4 0.172
Crosslingual links: 3 Crosslingual article controversy: Crosslingual comment controversy:
8.4 5.8
Brésil : ultime bravade de l’ex-président Lula qui ne s’est pas rendu à la police

Souriant, il s’est penché à la fenêtre, les yeux rougis, venant cueillir une dernière fois les hourras de la foule scandant « Lula guerrier du peuple brésilien ! » Quand est venue l’heure de la reddition, vendredi 6 avril, à 17 heures (22 heures à Paris), Lula ne s’est pas rendu. Après vingt-quat...

Text length: 7489
Tonality: -7
Top entities
Comments: 24
Tonality: -8

Published: 7. 4. 2018 10:21:09

Source: lemonde.fr

Mentioned entities: 18

  • Étrange ce silence sur le gouvernement qui semble corrompu dans le mauvais sens.
  • “discrédit envers”, “répugner l’impunité” : puisque les journalistes du Monde ne savent pas écrire en français, le journal pourrait-il embaucher des correcteurs ?
  • C’est certain qu’avec un procureur ultra religieux, et un président que rien n’arrête, ce n’est pas la démocratie qui va gagner.
  • Tarifs imbattables sur simple demande accompagnée d'une enveloppe timbrée.
  • Quant à la jeunesse de droite, elle ferait mieux d’apprendre à regarder qu’à parler avec un vocable qu’elle ne comprends certainement même pas.
Lula : le Parti des travailleurs brésilien orphelin de son héros

Né à la fin de la dictature militaire (1964-1985) pour défendre les droits de ceux que le Brésil avait marginalisés, érigé en machine de pouvoir au début des années 2000, vilipendé par ses adversaires comme étant le « syndicat du crime » ces dernières années, le Parti des travailleurs (PT, gauche...

Text length: 2910
Tonality: -6
Top entities
Comments: 5
Tonality: 1

Published: 5. 4. 2018 11:38:40

Source: lemonde.fr

Mentioned entities: 11

  • Tout porte à croire qu'une fois écarté du jeu, avec une gauche particulièrement orpheline, F. Haddad montera bien plus haut que 3%.
  • Le Brésil montre l'exemple en matière de redressement économique en destituant Dilma et en matière d'anticorruption avec les condamnations de Lula.
  • Et en matière de démocratie et de respect des droits de l'homme en élisant Bolsonaro demain.
Lula, la chute de l’icône de la gauche brésilienne

« J’adore ce mec », lançait un Barack Obama tout sourire en avril 2009, au sommet du G20 de Londres. « C’est le politicien le plus populaire au monde », ajoutait le président américain, alors tout juste entré en fonctions, en empoignant la main de son homologue brésilien, Luiz Inacio Lula da Silv...

Text length: 7958
Tonality: -1
Top entities
Comments: 18
Tonality: 4

Published: 5. 4. 2018 18:32:04

Source: lemonde.fr

Mentioned entities: 13

  • Vos lecteurs savent lire. ex. de titres tendancieux : - "Echapper à la prison" : non.
  • Lula a fait face alors qu'il était condamné d'avance.
  • Et qu'il l'est sans preuve.
  • Rappelez qui est Moro (formations, et où !). - "Chute de...".
  • Un petit million de dollars offert à Lulla sur la totalité de sa présidence ça peut être peu comparé aux emplois familiaux et autres indélicatesses de nos députés, ministres ou simplement maires...
Au Brésil, Lula passe sa première nuit en prison

A la foule en larmes, il a assuré, bombant le torse : « On tue un combattant, mais la révolution continue. » Essoufflé et ému, le vieil homme a alors confirmé sa reddition. « Je ne me cache pas. Je n’ai pas peur (…), a-t-il dit. La tête haute, je dirai au représentant de la police : “je suis à vo...

Text length: 6371
Tonality: 0
Top entities
Comments: 50
Tonality: -3

Published: 8. 4. 2018 08:33:16

Source: lemonde.fr

Mentioned entities: 21

  • Je suis dans une situation similaire à la vôtre.
  • En acceptant d'être incarcéré, Lula exprime à mon point de vue son sens des responsabilités.
  • Le chef de l'armée a juste dit qu'il serait anormal que Lula ait l'impunité quand d'autres pour les mêmes motifs ont été condamné.
  • Comparons les articles de notre quotidien de référence sur Lula et MBS.
  • Lula et Dilma Rousseff ont piloté la corruption au Brésil et ne sont pas au dessus des lois!
Brésil : début d’une audience de la Cour suprême sur l’incarcération de Lula

Une des audiences les plus attendues de la Cour suprême du Brésil (STF) s’est ouverte mercredi 4 avril, pour déterminer si Lula sera incarcéré prochainement ou non, une décision cruciale, à six mois de l’élection présidentielle pour laquelle il est donné favori. Condamné en appel à douze ans et u...

Text length: 2281
Tonality: -18
Top entities
Comments: 8
Tonality: -9

Published: 4. 4. 2018 20:45:12

Source: lemonde.fr

Mentioned entities: 7

  • Rappel : L'enquête du "lava-jato" a commencé en 2013 quand la NSA a découvert l'ampleur des détournements dans la Petrobras.
  • L'Attorney US Kenneth Blanco déclare récemment avoir géré l'affaire avec l'aide de son "collaborateur"
  • Rodrigo Janot, responsable brésilien https://youtu.be/L6dVJJ5Rx-s.
  • Alors que le Brésil a maintenant le Président, les ministres et les parlementaires les plus corrompus de son histoire, Kenneth Blanco se félicite du succès de cette opération de moralisation.
  • La grande majorité des membres du gouvernement y compris le chef de l'Etat, et les deux tiers des parlementaires sont convaincus de corruption par des documents et enregistrements vidéos rendus publics.
L’ancien président brésilien Lula à quelques heures de la prison

Fidèle à sa réputation de « shérif » de l’anti-corruption, le juge Sergio Moro, n’a pas attendu pour dégainer. Peu après 18 heures, jeudi 5 avril, soit moins de 24 heures après que la Cour suprême eut refusé l’ habeas corpus de Luiz Inacio Lula da Silva, le magistrat en charge de l’opération « La...

Text length: 5054
Tonality: 1
Top entities
Comments: 52
Tonality: 0

Published: 6. 4. 2018 14:57:34

Source: lemonde.fr

Mentioned entities: 18

  • Comme une similarité entre le Brésil et l'Espagne.
  • Une droite aux abois qui cherche à éliminer l'adversaire.
  • Faut-il monter un commando pour exfiltrer Lula des mains des terroristes.
  • Nous allons peut-être connaître la même chose dans quelques années, à ceci près que je vois mal Wauquier sur un camion pour défendre Paul Bismuth.
  • Luis Inacio « Lula » da Silva (né en 1945), icône de la gauche brésilienne a quelques sérieux problèmes avec la justice de son pays pour des questions de corruptions.
Brésil : la disgrâce d’un président

Editorial du «  Monde ». La tentation est grande de confondre le sort de Luiz Inacio Lula da Silva avec celui du Brésil. Une nation émergente qui, sous la présidence de l’ancien syndicaliste, entre 2003 et 2010, enivrée de pétrole et gorgée de soja, de canne à sucre et de café, a réduit drastique...

Text length: 3876
Tonality: -14
Top entities
Comments: 36
Tonality: -4

Published: 7. 4. 2018 13:12:17

Source: lemonde.fr

Mentioned entities: 17

  • Cunha et Lula ne sont pas seuls à avoir été condamnés dans LE lava jato.
  • Lula est attaqué sans preuve documentaire pour avoir utilisé un appartement propriété de Petrobras.
  • Cunha a été démis par UN juge du Tribunal suprême fédéral, non "par la Cour suprême".
  • Le procès du lava-jato a dénoncé de nombreux élus, le parti de Lula est 8e après les partis au pouvoir (Pragmatismo Politico,droite), et 17 condamnés en 2e instance sont libres.
  • Ce que vous dites, textuellement juste, sème la confusion en laissant entendre que "c’est normal".
Au Brésil, le sort de Lula entre les mains de Rosa Weber, juge de la Cour suprême

A Brasilia, ses confrères ont surnommé son bureau « la Corée du Nord ». Non que la magistrate ait un penchant pour les régimes dictatoriaux, mais plutôt un goût pour le secret qui les entoure. Cadenassée dans son devoir de réserve, Rosa Weber fait partie des onze juges de la Cour suprême qui, mer...

Text length: 4925
Tonality: -10
Top entities
Comments: 16
Tonality: 2

Published: 3. 4. 2018 15:15:26

Source: lemonde.fr

Mentioned entities: 12

  • Cela pose la question: Qu'est-ce que le bon sens?.
  • Autorisez un parti plutôt qu'un autre à présenter des candidats condamnés dans l'affaire "Lava Jato"
  • Le résultat des élections doit sortir des urnes et non pas être décidé au tapis vert des tribunaux, surtout quand ceux-ci se montrent d'une telle partialité.
  • O juge Moro, de Lava Jato, faute de preuves a contourné la Constitution, tout pour obtenir une condamnation. de Lula.
  • "Voudra-t-elle accorder un traitement de faveur à un ex-président qui a sorti de la misère des dizaines de millions de Brésiliens indigents ?
La Cour suprême du Brésil donne son feu vert à l’incarcération de l’ex-président Lula

Il était un peu plus de 14 heures, mercredi 4 avril, quand l’ancien chef d’Etat a quitté son appartement de Sao Bernardo do Campo, ville industrielle de la banlieue de Sao Paulo au  Brésil. De ce logement sans charme, typique de la petite bourgeoisie pauliste qu’il occupe depuis plus de vingt ans...

Text length: 6154
Tonality: -10
Top entities
Comments: 61
Tonality: -4

Published: 5. 4. 2018 11:38:32

Source: lemonde.fr

Mentioned entities: 29

  • D'accord qu'on combatte la corruption , mais pourquoi la droite même corrompue échappe à cette fameuse justice qui ne focalise que sur la gauche !
  • Assimiler Lula à Maduro et Castro, ce n'est pas faire un paralogisme, mais se complaire opportunément dans une opinion stéréotypée.
  • Lula, accusé sans preuve, cette fois c'en est trop, n'écoutant que sa conscience, elle condamne à la prison.
  • Le petit Nico a des raisons de s s'inqièter, les juges de la cour suprême seront bientôt sur ses talons et ça ne va pas le grandir!
  • Par ex. le président de la Chambre des députés Eduardo Cunha (droite) condamné et en prison ainsi qu'une flopée d'entrepreneurs.